Optis révèle le véritable visage de Titan…

Sep 7, 2017 | Les actus des membres

Durant plusieurs mois, en s’appuyant sur les données optiques recueillies par la NASA à la surface de TITAN (plus grosse lune de Saturne), OPTIS, adhérent du réseau SAFE, éditeur international de logiciels de simulation de l’optique, a permis la transformation de ces données optiques en images hautement réalistes semblables à celle perçues par la vision humaine.

Cette avant-première technologique sera présentée le 12 septembre prochain dans le documentaire « A la conquête de Titan » qui sera diffusé sur France 5 à 20h50.

Mais pourquoi Titan ?

Plus grosse lune de Saturne et second satellite du Système Solaire par sa taille, Titan est à ce jour le monde connu qui se rapproche le plus de la Terre avec de nombreuses similitudes.

La mission spatiale Cassini-Huygens lancée en 1997 a permis le recueil de données précises sur l’environnement Titan. Huygens (assemblé dans les locaux de Thales Alenia Space à Cannes) s’est posé à sa surface en 2005 et Cassini en orbite autour de Saturne depuis 2004 a étudié Titan au cours d’une centaine de survols effectués avec brio à un milliard et demi de kilomètres de la Terre.

Cassini se désintégrera dans l’atmosphère de Saturne le 15 septembre prochain après près de 20 ans de service.

Le défi d’Optis…

Optis, société spécialisée dans la création de visualisation réaliste du monde réel à partir de données physiques, est à ce jour la seule à pouvoir relever ce genre de défi scientifique. Les simulations réalisées par la société ont permis la colorisation des images offrant ainsi un environnement « titanesque » plus vrai que nature, tel que le percevrait un être humain sur place.

Ce travail accompli par Optis s’est déroulé dans le cadre d’une demande spécifique pour le documentaire « A la surface de Titan » réalisé par Jonathan Tavel et Frédéric Ramade.

+ d’infos sur le CP d’Optis en cliquant ici

Rendez-vous sur France 5 à 20h50 le mardi 12 septembre pour découvrir ce documentaire…

Un film de Jonathan Tavel et Frédéric Ramade Réalisé par Frédéric Ramade Production : Blanche Guichou / AGAT Films & Cie En coproduction avec Optis & la NHK (Japon) Avec la participation de France 5 Avec le soutien du CNC (Centre National de la Cinématographie) et de la Procirep/Angoa