Appel à projets pour des « territoires intelligents et durables »

AAP Démonstrateurs des Territoires intelligents et durables

 

Principales caractéristiques des projets attendus :

  • Le projet de démonstrateur doit présenter un modèle pérenne, réplicable et économiquement viable de territoire intelligent et durable.
  • Le projet doit permettre d’accélérer et d’optimiser le recours au numérique et aux gisements de données par les collectivités dans le cadre de leur action publique.
  • Le projet doit être structuré autour d’une ou plusieurs solutions de transmission, d’exploitation et de partage des données territoriales (stratégie, gouvernance, moyens opérationnels). Il couvrira le spectre nécessaire à leur mise en œuvre : production, collecte, stockage, traitement, utilisation, etc.
  • Le projet doit proposer des services répondant aux besoins des habitants et des acteurs de l’écosystème
  • Le projet doit s’inscrire au bénéfice de la transition écologique et énergétique

 

Les projets candidats devront notamment justifier :

  • D’une cohérence avec la stratégie du territoire (ScoT, PLU, PCAET…), ainsi qu’avec les infrastructures existantes
  • D’une cohérence avec les infrastructures numériques existantes ainsi que la stratégie numérique et open data du territoire

 

Les projets devront présenter et motiver avec clarté leurs choix technologiques, notamment concernant l’emploi ou non d’hyperviseur, d’infrastructures de télécommunications, d’objets connectés et autres capteurs, de jumeaux numériques, de plateforme de données, de centres de stockage de données et/ou de recours à un cloud, de recours à l’intelligence artificielle, etc. L’utilisation de solutions innovantes doit être cohérente avec les besoins du projet et les équipements préexistants.

 

Porteur du projet :

Le chef de file du projet est une collectivité territoriale (Conseil régional, Conseil départemental, Commune, établissement public de coopération intercommunale, métropole), un syndicat mixte ou un syndical intercommunal ou une alliance de ces entités.

 

Partenaires du projet :

  • entreprises publiques locales (SPL, SEM, SEMOP) ;
  • régies chargées de la gestion d’un service public ;
  • autres entités comme des groupements d’intérêts publics (GIP), des autorités organisatrices de la distribution d’énergie électrique (AODE) ou des établissements publics administratifs (EPA) ;
  • entreprises concessionnaires de réseaux ou délégataires de services publics ;
  • acteurs publics ou privés de toute nature, chargés de la conception, de la réalisation et de la gestion de tout ou partie des composantes du projet ;
  • acteurs de la recherche et de l’innovation.

 

Dépenses éligibles :

  • Dépenses de recherche et développement ;
  • Développements logiciels ;
  • Investissements matériels et logiciels directement liés au projet ;
  • Dépenses liées au déploiement d’infrastructures directement liées au projet ;
  • Dépenses de formation des personnels directement liées au projet ;
  • Dépenses liées à la première évaluation des résultats du projet (a minima 12 mois après son lancement) ;
  • Dépenses liées à de l’assistance à la maitrise d’ouvrage, du conseil ou des diagnostics préalables.

 

Budget du projet : Minimum 2M€

Durée du projet : Maximum 36 mois

Taux d’aide : L’aide apportée aux activités économiques sera constituée d’une part de subvention et d’une part remboursable (70% de subventions en moyenne)

 

Téléchargez le cahier des charges ICI

 

Informations clés

Dead-line de candidature :

  • 1ère relève : 17 janvier 2022
  • 2nde relève : 7 septembre 2022

 

Contact pour plus d’info : projets@safecluster.com