Plan de relance Spatial – AAP « Concepts scientifiques et technologiques innovants pour nano-satellite »

Plan de relance Spatial

AAP « Concepts scientifiques et technologiques innovants pour nano-satellite »

 

Le volet spatial de France Relance soutient le développement de produits et services très innovants, dans l’objectif de renforcer la compétitivité du secteur spatial français et l’excellence de sa base scientifique et technologique. Il soutient aussi des démonstrateurs à l’échelle industrielle ou préindustrielle d’innovations à un stade de développement avancé (prototype en environnement représentatif, lignes pilotes, démonstrateurs de services). Dans ce cadre, le CNES opère, sur la base des crédits qui lui sont versés par l’Etat français, des appels à projets structurants pour la filière spatiale.

L’Etat souhaite accélérer le développement de la filière au travers d’un ensemble de dispositifs complémentaires au sein de France Relance, appelé « volet D – plan nano-satellites ».

Ce « volet D – plan nano-satellites » est organisé autour de deux axes :

  • Axe I – Appel à projet « Accélération des validations en vol – IoD/IoV » – publié le 30 avril 2021;
  • Axe II – Structuration de l’écosystème des nano-satellites :
    • Appel à manifestation d’intérêt « Forum Nano-satellite » – publié le 29/01/211, complété par un appel à projets « Démonstration de concepts scientifiques et technologiques innovants pour nano-satellites » – objet du présent appel ;
    • Appel à projets « Démonstration de services innovants ayant un effet structurant pour la compétitivité de la filière française des nano-satellites » – publié le même jour que ce présent appel.

Le « Forum Nano-satellite » a permis de cerner les attentes de l’écosystème français des nano-satellites et d’identifier l’ensemble des enjeux liés à la filière des nano-satellites dans différents domaines comme la science ou la défense. Le présent appel à projets (AAP) « Démonstration de concepts scientifiques et technologiques innovants pour nano-satellites » vise à répondre à certaines de ces attentes et enjeux. Il s’adresse à la fois aux acteurs économiques (industriels, fournisseurs de services, opérateurs) et aux laboratoires publics de recherche, qui sont invités dans le cadre de cet AAP à proposer des études de faisabilité pour des charges utiles dont des instruments scientifiques miniaturisés, des équipements innovants de la plateforme, des logiciels embarqués innovants, et leurs moyens dédiés de contrôle commande, destinés à des nano-satellites ne dépassant pas 50kg. Un maximum de vingt projets pourront être sélectionnés par le jury, avec une aide financière d’environ 100 k€ en moyenne par projet, sans pouvoir excéder 150k€. Ces innovations scientifiques et technologiques doivent présenter des caractéristiques en rupture avec les solutions existantes, permettant notamment aux acteurs économiques d’envisager des services innovants à base de nano-satellites, et aux laboratoires et centres spatiaux universitaires d’imaginer des missions scientifiques qui ne sont  possibles qu’avec des nano-satellites (observation par des nano-satellites en essaims ou en constellations, systèmes sacrificiels, etc.). Cet AAP ne porte pas sur l’ingénierie des systèmes complexes distribués (« systèmes cyberphysiques »), ni sur des logiciels d’analyse des données.

Les projets attendus sont des études de faisabilité technique, visant à valider une technologie ou un concept innovant applicable à des nano-satellites. Des travaux de validation technologique, premiers essais de faisabilité sont également éligibles.

Téléchargez le cahier des charges ICI

Pour candidater, cliquez ici

Pour une meilleure réactivité, le présent AAP se déroulera en continu du 17/11/2021 au
01/05/2022.
Les projets seront sélectionnés « au fil de l’eau » lors de 3 comités de sélection échelonnés sur la durée de l’AAP, les 31/01/2022, 31/03/2022 et 31/05/2022.

Pour chacun de ces comités de sélection, les dates limites de dépôts seront les 01/01/2022, 01/03/2022 et 01/05/2022 respectivement (à 12h00 heure de Paris à chaque fois).

Contacts SAFE : projets@safecluster.com et loic.chanvillard@safecluster.com