Retour sur le lancement SAFE Cluster

Fév 2, 2016Les actus du Pôle

Un cadre exceptionnel, une communauté d’acteurs mobilisée, des invités de marque et un projet fédérateur, tous les ingrédients étaient réunis pour célébrer le lancement de SAFE Cluster le 18 décembre 2015. Retour sur le Lancement de SAFE Cluster en images…

Près de 300 personnes ont participé au lancement de SAFE Cluster le 18 décembre 2015 dans le cadre exceptionnel du Palais des Festivals et des Congrès de Cannes. Retour en images sur cet événement marqué par les interventions du climatologue et Prix Nobel de la Paix Jean Jouzel et du Général d’armée aérienne Denis Mercier, Commandant Allié Suprême Transformation de l’OTAN

David Lisnard, maire de la ville de Cannes

Monsieur Lisnard, maire de la ville de Cannes a salué la création de SAFE Cluster en soulignant que mettre en place une  démarche de réponses aux risques est à la fois une nécessité civique, régalienne et une opportunité économique.

Jean Jouzel, climatologue et glaciologue français

Le climatologue confirme que le réchauffement climatique va induire une augmentation de la fréquence des phénomènes extrêmes (pluies fortes, canicule, sécheresse) mais aussi avoir des conséquences politiques (augmentation des conflits autour de l’eau notamment).  Pour  freiner l’augmentation des températures, il est indispensable de donner un prix et donc un coût au carbone. La R&D est également importante notamment en matière d’observation satellitaire pour renforcer les capacités de prédictions des aléas naturels.

Général Denis Mercier Parrain d’honneur de la manifestation, il souligne qu’il a toujours cru à la valeur des pôles de compétitivité et à l’innovation. Il félicite les acteurs des Pôles Risques et Pégase d’avoir su remettre en cause leur périmètre naturel pour créer SAFE Cluster. Il souligne que l’innovation technologique n’est pas suffisante. C’est la façon dont nous saurons collectivement réagir qui nous permettra de faire face au mieux aux différentes menaces auxquelles nous sommes exposés. Il faut mettre en place de nouveaux modèles économiques (importance des assurances et du secteur financier) et opérer des changements culturels dans notre façon d’appréhender les risques. En tant qu’acteur majeur de la Défense, il a la conviction que des solutions de sécurité innovantes seront développées par des TPE et PME.