SAFE Cluster, ambassadeur des solutions aériennes françaises à la conférence internationale de lutte contre les incendies

Avr 16, 2016Retour sur

La  conférence internationale Aerial FireFighting a été une formidable opportunité de promouvoir les solutions aériennes françaises de lutte contre les incendies. L’événement organisé à Sacramento aux États-Unis du 20 au 25 mars derniers a réuni près de 200 participants représentant pas moins de 14 pays dont l’Australie, le Brésil, le Canada, l’Allemagne, Israël, l’Italie, la Hongrie, la Nouvelle Zélande et les USA. Cette mission de prospection et de promotion a été menée par le Pôle SAFE en partenariat avec le ministère de l’Intérieur, la Direction Générale de la Sécurité Civile et Gestion des Crises (DGSCGC), l’Entente pour la Forêt Méditerranéenne, Business France et Openîmes, l’agence de développement économique de Nîmes Métropole. La France était bien représentée avec la Direction Générale de la Sécurité Civile et Gestion des Crises, l’Entente pour la Protection de la Forêt Méditerranéenne, et le SDIS2B.  

Mandaté par l’agence de développement Openîmes, SAFE Cluster avait pour mission de promouvoir la dynamique et les atouts de la plateforme aéroportuaire de Nîmes Garons qui ambitionne de devenir un centre d’excellence de rayonnement mondial des métiers liés au secours aérien. Le Pôle a également contribué à valoriser une délégation d’entreprises (Airbus Helicopters, Airbus Defence and Space, AVDEF, APPI, et Nexvision) qui ont présenté leurs derniers équipements et aéronefs dédiés à la lutte contre les incendies de forêts.
“Les acteurs du marché de la surveillance aérienne étaient fortement représentés à  Sacramento et nous avons constaté que les opérationnels, en particulier les pompiers avaient des attentes fortes sur les nouvelles solutions proposées par les entreprises. Dans ce contexte, nous avons mis en œuvre une véritable démarche commerciale pour faire connaitre les solutions issues des projets Techforfire (modélisation des feux) et Extrem Owl (casque de vision nocturne) labellisés par les Pôles Pégase et Risques. Nous avons d’ores et déjà recensé des marques d’intérêt et les contraintes réglementaires liés aux marchés nord-américain », explique Jean-Michel Dumaz, Directeur Défense et Sécurité au sein de SAFE Cluster. Et d’ajouter : « L’enjeu de cette mission était aussi d’identifier des partenaires potentiels dans le monde de l’aéronautique du secours qu’ils soient fabricants ou utilisateurs finaux ».

La présence d’une forte délégation française à l’Aerial Fire Fighting conférence a permis de valoriser la plateforme aéroportuaire de Nîmes Garons. « Nous avons mesuré l’intérêt et l’attrait réels  exercés par la base et son environnement. Sa position géographique, le soutien des autorités françaises mais également les compétences d’ores et déjà disponibles sur place en matière d’optronique et d’aéronautique sont des atouts forts pour attirer des entreprises et investisseurs », souligne Jean-Michel Dumaz. Et de conclure : Il faudra transformer l’essai dès l’an prochain car Nîmes sera l’hôte de l’Aerial Fire Fighting en octobre 2017.

Contactez Jean-Michel Dumaz

 

 

Jean Michel Dumaz du Pôle SAFE Cluster et l'équipe Openîmes